Adios Père José Tiberio et bon retour en Colombie

“Le Père Jose Tiberio Santos Heredia est arrivé au mois d’août 2015 dans notre Communauté Hispanophone de Chaillot. Nous l’avons reçu avec un grand espoir de renouveau pour notre communauté composé essentiellement par des familles venues d’Amérique du sud : la Colombie, l’Equateur, le Pérou, le Mexique, l’Argentine, le Chili. J’en fais partie et suis arrivée par le Mouvement Cursillos de la Chrétienté, intégré à la Communauté Hispanophone de Chaillot ; Cette communauté a toujours bénéficié de l’apport des prêtres-étudiants venus de Colombie pour faire des études et obtenir une licence universitaire à Paris.

Le Père Jose s’est rapidement intégré à notre communauté hispanique, en partageant la prêtrise de St Pierre de Chaillot. Il a établi une action pastorale très riche parmi les familles qui viennent chaque dimanche soutenir leurs enfants pour la préparation à la première communion et à la confirmation. Le Père Jose Tiberio a compris le grand besoin des familles à poursuivre une formation elles aussi, avec leurs enfants. L’éloignement de leurs pays d’origine provoque parfois, l’arrêt ou l’abandon des pratiques chrétiennes reçues dans leurs pays d’origine.

Le Père José à une personnalité dotée d’une grande intelligence, révélée dans chacune de ses homélies. Il pratique une prière d’une grande richesse comme en témoignent ses chapelets priés avec des litanies et des chants unissant le ciel entier à sa prière.

J’ai été touchée par cette belle façon de faire la prière, riche dans la l’invocation aux anges et aux multiples saints, la manifestation d’une grande spiritualité. C’est sans doute l’expression d’une foi vive, enracinée dans les lieux où il a vécu sa vie de prêtre, où son ministère s’est consolidé dans l’habitude d’une simple et riche prière, celle des plus fragiles.

Le Père José Tiberio a développé aussi, une activité pastorale sur la Miséricorde Divine, pour la communauté en langue espagnole de Chaillot. Dissertations, formation, et le chapelet suivi de la Messe. Puis, le premier samedi du mois, il a dédié la journée, à un temps de retraite spirituelle.

J’ai été aussi informée à plusieurs occasions sur la présence du père José Tiberio aux obsèques ou lors de visites à des personnes malades de la communauté et je me suis toujours demandée : le père José Tiberio, à quel moment étudie-t-il? Il travaille maintenant sur la présentation de son Master (quelle carrière !), qu’il devra soutenir devant l’université Catholique de Paris, avant son retour en Colombie.

Père José Tiberio, vous nous avez touché l’âme, vous nous avez appris à aimer et soigner spirituellement notre belle Communauté Hispanique de Chaillot. Vous nous avez transmis la beauté d’une prière riche et vivante, celle des plus petits, celle du cœur.

Nous vous remercions pour votre piété, pour votre amour de la prière, par la pratique de notre foi et nous vous demandons de ne jamais oublier votre apostolat de prêtre à Saint Pierre de Chaillot”

Carmen Perez del Visio

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.