Dimanche 20 octobre 2019 29ème dimanche du temps ordinaire

Ce dimanche et les deux suivants, nous méditerons trois péricopes évangéliques propres à St Luc. Ce sont des textes qui forment un ensemble homogène et précieux pour mieux comprendre d’abord son « exposé suivi » des événements dont ont été « témoins oculaires » ceux qui ont accompagné Jésus « depuis les origines » de son ministère, ensuite les faits dont le livre des Actes des Apôtres s’est fait l’écho.

Il est surtout question de la prière qui y tient une place particulièrement importante. Comme Jésus, les disciples prient avant tout pour l’avènement du salut universel. « Notre Père qui es aux cieux, que ton Nom soit sanctifié, que ton Règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » : la prière « reçue du Sauveur » en témoigne et nous le rappelle quotidiennement.

Ce dimanche, Jésus nous le redit : nous devons sentir en nous cette soif de la prière et toujours la faire sans jamais nous décourager ; ainsi nous hâterons la venue de son règne qui est un règne de justice, de paix et d’amour.

Qu’est-ce-que la prière ? Ste Thérèse de l’Enfant-Jésus, fort de son expérience personnelle avec le Seigneur, y répond en ces termes : « Pour moi, la prière c’est un élan du cœur, c’est un simple regard jeté vers le ciel, c’est un cri de reconnaissance, et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie ».

Que la prière soit au cœur de notre vie de chrétiens, car autant est la respiration nécessaire à la vie de notre corps, autant est la prière nécessaire à la vie de notre âme.

Bon dimanche

Père Aubin AMEGNIKOU

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.