Dimanche de Pâques

Chers frères et sœurs. Par sa victoire sur la mort le Christ nous délivre de toutes les impasses. Mille obstacles barrent nos routes. Nous sommes ralentis, mais non arrêtés, nous sommes éprouvés mais non anéantis, isolés, mais en communion avec le Vivant.

Sa vie Toute puissante, qui nous l’ôtera ? Nous la portons en nous depuis notre baptême. Ce que Dieu donne, Il ne le reprend pas.

  Vous cherchez Jésus le crucifié, il n’est pas ici, il est ressuscité

(Évangile selon saint Marc 16,6).

Fort de cette foi en la résurrection, nous, chrétiens, aimons la vie et la défendons, d’une extrémité à l’autre, de sa conception à sa fin. Et nous l’aimons tout entière et pour tous, sans exclusive ou privilège.

Dehors, hors du tombeau. Ce n’est plus dans le tombeau que nous cherchons l’homme. Deux milles ans de christianisme nous en convainquent. Nous cherchons l’homme du côté de la vie, de la générosité et du partage, de la sagesse et de l’amour du bien, de la beauté et de la fidélité. Tout ce qui se revêt de mal et de mort n’est pas chrétien. Et tout ce qui regarde en arrière, non plus.

Soyons dans le monde des êtres d’espérance. Non par nous-mêmes seulement, mais par le Christ qui nous donne de l’être selon sa grâce. Portons fièrement nos habitudes chrétiennes, vertus de foi, d’espérance et d’amour. Elles se font trop rares et manquent à nos contemporains.

Ne gardons pas pour nous ce trésor de vie. Ce que nous avons reçu annonçons-le. Oui, il y a du nouveau, oui, il y a une espérance, oui, il y a un avenir de vie. Oserons-nous ce jour dire à l’un de ceux ou de celles que nous rencontrerons : « aujourd’hui c’est Pâques. Le Christ est vraiment ressuscité. N’est-ce pas une belle espérance ? »

Chers paroissiens et amis de Saint-Pierre de Chaillot, je vous souhaite de recevoir de nombreuses grâces de vie et d’espérance en ce jour. Que le Christ vivant à jamais vous bénisse et fasse descendre sur vous et sur tous les vôtres les dons venus du ciel. Et disons tous ensemble : « le Christ est vraiment ressuscité. »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *