Chapelle Notre-Dame de Liesse

Patronne des prisonniers, Notre-Dame-de-Liesse était cette Vierge noire invoquée par trois chevaliers prisonniers du sultan qui grâce à leurs prières furent libérés.

600 ans plus tard, de retour de captivité en Allemagne, le captain Fernand Rodriguez demanda en 1947 à la Nicolaïte de consacrer un oratoire à celle qui l’avait protégé. Il fut construit rue du Bouquet de Longchamp. Le bâtiment est actuellement en travaux de reconstruction.

L’oratoire sera  ré-ouvert après les travaux et sera décoré d’un mobilier liturgique de l’artiste aveyronnais Jean-Jacques Bris.