Le Conseil paroissial des affaires économiques ou C.P.A.E., un organe indispensable dans les paroisses.

Le conseil est le complément de l’Équipe pastorale paroissiale avec laquelle il travaille en étroite collaboration. Outre les budgets et comptes, il établit et contrôle l’usage qui est fait des ressources de la paroisse dans une perspective tout autant matérielle que spirituelle.

Le CPAE de Saint Pierre de Chaillot

Jean de Champs, Vice-Président du CPAE

 Autour de son Président, le curé de la paroisse, et de son Vice-Président, il est constitué de 9 membres

Père François d’Antin

Jean de Champs, Vice-Président

Charles Henri de Catuélan

Jean Fabre de Morlhon

Eric Dumont

Kristopher Kwiecinski

Bertrand Mahot

Patrick Mousset

Philippe Harel, Délégué du Diocèse

Ses attributions

 Il a un rôle d’assistance et de veille auprès du curé :

  • pour la gestion de l’ensemble des biens mobiliers et immobiliers,
  • pour la comptabilité,
  • pour le gestion du personnel
  • pour le projet de budget et la communication des informations à donner aux fidèles,
  • pour l’arrêté des comptes

Il rédige les compte-rendus au curé lorsque la délégation est plus large.

Son fonctionnement

 Les membres du CPAE de la paroisse sont nommés par le curé pour 6 ans, avec l’accord du vicaire général, par délégation de l’archevêque, sur proposition du curé. Ils se réunissent 2 fois par an au minimum.

Il supervise notamment:

  • les comptes de la paroisse,
  • les travaux,
  • tous les contrats liant la paroisse à ses salariés,
  • les baux et contrats de location,
  • les relations avec la Ville, propriétaire de l’église

Le suivi des associations

 Les paroisses ont la responsabilité de gérer les associations dites ”paroissiales”, qu’elles soient à vocation pastorale ou immobilière. Elles doivent veiller en particulier :

  • au fonctionnement du CA,
  • au respect de l’objet social,
  • à la bonne gestion juridique et financière de l’entité.

Le curé en sa qualité de membre de droit au CA est responsable du respect de l’objet social et de l’intérêt de l’Eglise.