Tu travailles avec nous chaque jour qui passe

Seigneur, il est bien vrai, que tu travailles avec nous chaque jour qui passe comme le dit la fin de l’Évangile selon saint Marc que nous avons lue hier. Non seulement tu travailles mais tu es avec nous, tous les jours, jusqu’à la fin du monde, comme l’écrit ton évangéliste saint Matthieu. Saint Luc, qui livre dans son évangile des détails intimes de la vie de Jésus ajoute un aspect de cette présence.

Tu marches avec nous. Sur notre route, en inconnu. Tu manges le repas avec nous, en inconnu. Et tu nous parles. Quelle familiarité ! Que tu nous accompagnes ainsi m’émeut et me réconforte. Que sur ma voie, sur mes chemins, je puisse te trouver, là, au carrefour de ma vie, étranger à mes regards et pourtant proche en ce que tu murmures à mon oreille. Je trouve cela très beau. Plus encore je sais que lorsque je passe à table tu es là aussi.

Lorsqu’avec mes confrères ou chez des paroissiens, je bénis la table, j’ai coutume de dire : « que Celui qui a voulu prendre part à la table des apôtres et des pécheurs nous fasse la grâce de le découvrir présent à ce repas ». C’est le sens de la bénédiction au début du repas que beaucoup de chrétiens retrouvent, en particulier ces temps-ci. Bénédiction qui nous invite à nous souvenir de la manifestation de Jésus ressuscité aux disciples d’Emmaüs : Jésus, à table, prononça la bénédiction et, « ayant rompu le pain, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent ».

En chacune de nos eucharisties, dont vous souffrez, depuis six semaines, d’être privés, le Christ vous invite à le découvrir présent sur les chemins de vos vies. C’est là qu’il se rend présent à vous, comme il s’est rendu présent dans l’histoire de son peuple, de sa mère, de ses disciples, et de toute l’Église au cours de l’histoire (première partie de la messe : lecture des textes bibliques). Puis il prend le pain, le bénit, le rompt et nous le partage. Et vous le reconnaissez ainsi. Donné, partagé, livré pour vous et pour votre vie. Et votre cœur s’enflamme (2ème partie de la messe, eucharistie).

Reste avec nous Seigneur ! Parle-nous. Partageons ensemble le Pain de la route que tu t’es fait pour nous.

P. Ollier

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *