Voyage artistique sur les murs de notre église

Dossier tiré des Nouvelles de Chaillot N°149 printemps 2009

fresques d'Untersteller
fresques d’Untersteller

Les Fresques d’Untersteller

Les fresques ne sont pas des fresques!  Lorsque l’église Saint-Pierre de Chaillot se termine en 1938, Nicolas Untersteller est choisi pour peindre les grands voiles de béton de la croisée du transept: dix ans de travail. Il invente pour l’occasion une nouvelle technique de peinture sur béton.

A la croisée du transept de Chaillot

Le Lorrain, Nicolas Untersteller (1908-1968), 1er grand prix de Rome en 1928, sera directeur de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de 1948 à 1967. Il a réalisé plusieurs fresques, notamment dans le narthex de l’église du Saint-Esprit à Paris (XIIe). Mais à Chaillot il invente une technique de peinture sur béton : Nicolas Untersteller projette sa maquette sur le mur et grave au marteau pneumatique les lignes principales de la composition, puis remplit le sillon d’un mélange de mortier de chaux et de colorants, et peint l’intérieur des figures avec un mélange d’adragant à base de poudre de fresque directement sur la surface. Ainsi par la transparence de la peinture qui laisse vivre le béton évite-t-il de cloisonner l’église. La stylisation du dessin, qui accentue la monumentalité en soulignant les lignes architecturales, et la réduction de la gamme chromatique à des couleurs de terres, douces et profondes, incitent au recueillement.

Puisque la vie de saint Pierre était traitée sur le tympan, le thème retenu fut la vie de l’Église (Alma Mater Ecclesia), dont Pierre est le chef, selon le Credo : « Église une, sainte, catholique et apostolique » (« une » : côté autel de la Vierge Marie ; « sainte » : côté autel du Sacré Coeur ; « catholique » : côté orgue, « apostolique » : côté maître autel). L’équilibre subtil de l’ancien et du moderne dans la conception de Chaillot est sensible : la composition, d’inspiration romane comme le tympan, s’étage en registres autour d’un motif central ; les images sont légendées selon la tradition grecque ; la calligraphie, de style Art Déco, accentue l’importance des textes, qui sont en latin, langue de la liturgie, mais dont toutes les références sont données, car le fond importe autant que la forme.

L’originalité du thème, l’audace de la technique, la profondeur de la pensée dans tous les détails de la réalisation font de ces « fresques » une oeuvre sans équivalent, remarquable vecteur de méditation.

Photos : Philippe Bauchet.

Dossier : Sabine Garnier


Les pages suivantes donnent le plan des fresques avec leurs textes afin de permettre à chacun d’approfondir sa contemplation.


ALMA MATER ECCLESIA – EGLISE MÈRE NOURRICIÈRE


UNA : UNE

église "Une: Una" : coté autel de la vierge : repères pour la lectures des fresques d'Untersteller de Saint Pierre de Chaillot
Coté autel de la vierge : repères pour la lectures des fresques

Coté autel de la vierge : repères pour la lectures des fresques

côté autel de la Vierge Marie

Inscription le long de l’arche 6

Jn 17, 21 : Que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et que je suis en toi, qu’ils soient en nous eux aussi.

Registre supérieur :

A-8 - Détail des fresques d'Untersteller
A-8 – Détail des fresques d’Untersteller

L’Église 1 assise sous un dais, expose l’hostie, elle est flanquée d’anges 2 tenant les symboles des 6 autres sacrements, et domine le temps : liturgique 3 (pascal, nativité), cosmique 4 (zodiaque), quotidien 5 (feria = jour). Sur les côtés, au premier plan devant la foule des croyants, les apôtres, dont Pierre et André 7, Paul et Thomas 8. Un enfant de choeur8 tient le Canon de la Messe, règle de l’unité de la célébration eucharistique.

Registre médian :

Détail des fresque d'Untersteller
Détail des fresque d’Untersteller

Sur les côtés au-dessus de l’arche, des symboles de l’Église : le chandelier à 7 branches, les colombes buvant à la fontaine de vie, et la signature de
N. Untersteller 9 ; les poissons, le pélican qui donne sa chair à manger pour sauver ses petits 10.

Registre inférieur :

Citation du psaume 18 au-dessus d’un ange qui tient un cadran solaire dans ses mains : il est 7 h 11 : Le jour au jour en livre le récit ; il est 17 h 12 : et la nuit à la nuit en donne connaissance.

Inscriptions au pied des piliers :

Jean 6, 55-58 11. Malachie 1, 11 12.


 CATHOLICA : CATHOLIQUE

église "Catholique : Catholica" : coté grand orgue : repères pour la lectures des fresques d'Untersteller de Saint Pierre de Chaillot
Coté grand orgue : repères pour la lectures des fresques

côté orgue

C- 10 Détail des fresques d'Untersteller
C- 10 Détail des fresques d’Untersteller

Inscription le long de l’arche 6

8 Mt 28, 19 : Allez, enseigner toutes les nations. Is 52, 7 : Comme ils sont les bienvenus les pas du messager qui nous met à l’écoute de la paix, qui porte un message de bonté.

Registre supérieur :

L’Église 1 reçoit et transmet l’Esprit Saint (langues de feu) qui se répand sur le monde avec l’aide des anges 5 en donnant l’ordre : 6 Vous serez mes
messagers jusqu’aux extrémités de la terre, Ac 1,8 ; 7 Va, c’est au loin, vers les nations païennes que je vais, moi, t’envoyer, Ac 22, 21. L’Église est
encadrée par les quatre évangélistes 2, les douze apôtres 3, et solidement établie sur l’Alpha et l’Oméga 4.

Registre médian :

C - 12 -Détail des fresque d'Untersteller
C – 12 -Détail des fresque d’Untersteller

De grands évangélisateurs, symboles de l’universalité de l’Église : cardinal Lavigerie (fondateur des Pères Blancs), Augustin de Cantorbery, Jean de Brébeuf 9 ; Martin, Cyrille et Méthode 10 ; Jean Baptiste 11, François-Xavier 12 , patron des missions qui montre la croix à un Noir, un Chinois et un Peau-Rouge agenouillés ; le monde entier est présent : les Amériques 13 ; Eurasie, Afrique et Océanie 14.

Registre inférieur :

Charles de Foucauld 15 (Lorrain comme Untersteller), saint François d’Assise 16 signifient la diversité des charismes missionnaires.

Inscriptions au pied des piliers :

-Ap 14, 15 ; 1 P 2, 10 ; Eph 3, 6 15. Lc 13, 29 ; Actes 2, 39 ; Actes 11, 18 16.


église "Sainte : Sancta" : coté autel du Sacré Coeur : repères pour la lectures des fresques d'Untersteller de Saint Pierre de Chaillot
coté autel du Sacré Coeur : repères pour la lectures des fresques d’Untersteller

SANCTA : SAINTE

côté autel du Sacré Cœur

Inscription le long de l’arche 6

B - 8 et 9 - Détail des fresques d'Untersteller
B – 8 et 9 – Détail des fresques d’Untersteller

Eph 5, 25.27 : Le Christ a aimé l’Église et s’est livré lui-même pour elle afin qu’elle soit sainte et immaculée.

Registre supérieur :

L’Église 1 accueille bras ouverts le Saint-Esprit (colombes) : Céleste cité de Jérusalem, heureuse vision de paix (Dédicace). Et tous les anges se
tenaient debout autour du trône, Ap 7, 11 ; elle est entourée d’anges 2 présentant les Béatitudes, encadrée des vertus théologales 3 : foi, espérance, charité, et des vertus cardinales 4 : force, tempérance, justice, prudence ; c’est le chemin de la sainteté à l’instar des Saints Innocents 5 : Ils sont comme des anges de Dieu, Mt 22,30.

Registre médian :

-Un ange porte dans ses bras l’âme des justes : Ils suivent l’Agneau partout où il va 7, Ap 14,4. Leurs anges aux cieux voient constamment la face de
mon Père 8, Mt 18,10. Victoire du Bien sur le Mal : saint Michel terrasse le dragon 9, aigle et léopard combattent dominés par la Croix 10.

Registre inférieur :


Les saints sont nos modèles : Jeanne protectrice et gardienne de la patrie, Jeanne d’Arc 11, canonisée en 1920, patronne de la France (Pie XI en 1922). Sainte Geneviève 12, Geneviève sainte patronne de Paris.

Inscriptions au pied des piliers :

Vêpres Sainte Jeanne d’Arc 11. Jdt 15, 9, Is 61, 10 12.


église "Apostolique : Apostolica" : côté maître autel : repères pour la lectures des fresques d'Untersteller à Saint Pierre de Chaillot
Côté maître autel : repères pour la lectures des fresques

APOSTOLICA : APOSTOLIQUE

côté maître autel

Inscription le long de l’arche 6

7 Mt 16, 18 : Sur cette pierre je bâtirai mon église, et la puissance de la mort ne l’emportera pas sur elle.

Registre supérieur :

D - 13 Détail des Fresques d'Untersteller
D – 13 Détail des Fresques d’Untersteller

L’Église 1, sous l’alpha et l’oméga, désigne à ses côtés Pierre et Paul ; elle est entourée des quatre évangélistes 2 qui témoignent : Une voix crie dans le désert, Mc 1,3 ; Comme l’agneau qui se
laisse mener à l’abattoir, Is 53,7. Continuité apostolique : les premiers saints 3 (Lin, Clet, Clément… quatre papes et quatre martyrs) cités dans le
canon de la messe ; des chrétiens livrés aux fauves 4, un baptême dans les catacombes 5, jusqu’à la Jérusalem céleste 6, à travers l’Histoire : le premier
concile œcuménique à Nicée en 325 convoqué par l’empereur Constantin 8 et le

dernier concile œcuménique, Vatican I réuni par Pie IX 9 en 1870 (Chaillot date de 1938)


Registre médian :

Des papes dont l’influence sur l’Église de France fut particulière : Benoît XIII, Innocent III, Grégoire le Grand 10 ; Léon XIII, Pie X, Benoît XV 11. Fondation
de l’Église sur, à gauche, saint Pierre : maquette de l’église de Chaillot 12, croix et clefs 13 symboliques, Saint-Pierre de Rome 14

D - 14 Détail des fresques d Untersteller
D – 14 Détail des fresques d Untersteller

; à droite, saint Paul : la barque de ses voyages 16, l’épée 17 de son martyre : Je suis citoyen romain, Saint-Paul-hors-les-murs à Rome 18.

Registre inférieur :

Diacre élevant l’évangéliaire devant son visage 15, sous-diacre portant sur son coeur le lectionnaire 19, livres ouverts face à nous

Inscriptions au pied des piliers :

Jn 21, 15-19 15. 1 Cor 1, 1 ; 2 Cor 11, 23.28 19.


La mission

Détail des fresques d'Untersteller de l'église Saint Pierre de Chaillot
Détail des fresques d’Untersteller de l’église Saint Pierre de Chaillot

Au pied des piliers, des extraits – presque exclusivement – du Nouveau Testament illustrent remarquablement le thème traité allégoriquement avec une si grande profondeur sur la fresque correspondante: l’unité de la foi, le combat sur le chemin de la sainteté, l’universalité de la promesse de Dieu, l’enracinement apostolique de l’Église. La situ

ation de ces textes, à hauteur de nos yeux, incite à la poursuite de la méditation, car ils proclament l’actualité de la vocation chrétienne à être prêtre, prophète et roi :

 

Fresque « Apostolique »

Il s’agit d’un appel personnel, Dieu choisit son envoyé:

  • A gauche 15, Jn 21, 15-19 : Jésus dit à Simon Pierre : Simon, fils de Jean, m’aimes-tu plus que ceux-ci ? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes agneaux. Il lui dit à nouveau, une deuxième fois : Simon, fils de Jean, m’aimes-tu ? – Oui, Seigneur, lui dit-il, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit : Pais mes brebis.
  • A droite 19, 1 Co 1, 1 : Paul, appelé à être apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu. 2 Cor 11, 23 et 28 : Bien plus par les travaux, bien plus par les emprisonnements, infiniment plus sous les coups, dans les dangers de mort bien des fois sans compter tout le reste, ma preoccupation quotidienne, le souci de toutes les Églises.

Fresque « Catholique »

La mission est clairement définie :

  • A gauche 15, Ap 14, 15 : Lance ta faucille et moissonne… car la moisson de la terre est mûre. 1 P 2, 10 : Vous qui jadis n’étiez pas un peuple et qui êtes maintenant le peuple de Dieu. Eph 3, 6 : Les païens sont associés à la même promesse de Dieu, en Jésus Christ, par le moyen de l’Évangile.
  • A droite 16, Luc 13, 29 : Alors il en viendra du levant et du couchant, du nord et du midi, pour prendre place au festin dans le Royaume de Dieu. Actes 2, 39 : La promesse est pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur les appellera. Actes 11, 18 : Et aux païens aussi Dieu a donné la repentance qui conduit à la vie.
Détail des fresques d'Untersteller de l'église Saint Pierre de Chaillot
Détail des fresques d’Untersteller de l’église Saint Pierre de Chaillot

Enfin, Dieu donne les moyens pour réussir la mission :

Fresque « Sainte »

Le vêtement…

  • A gauche 11, Antienne des vêpres de la fête de Jeanne d’Arc : Le Seigneur la suscita, aussi la jeune fille revêtitelle l’armure de Dieu pour pouvoir s’opposer aux embûches des ennemis.
  • A droite 12, Judith 15, 9 : Tous la bénirent d’une seule voix et lui dirent : Tu es la gloire de Jérusalem, tu es la fierté d’Israël, tu es l’honneur de notre peuple. Isaïe 61, 10 : Je suis remplie d’allégresse dans le Seigneur, mon âme exulte en mon Dieu, car il m’a revêtue de l’habit du salut, il m’a drapée dans le manteau de la justice, comme la fiancée qui se pare de ses atours.

 

Fresque « Una : Une »

…et la nourriture :

  • A gauche 11, Jean 6, 55-56 : Ma chair est vraie nourriture et mon sang vraie boisson. Qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi et moi en lui. Jean, 6, 57-58 : De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé et que je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. Voici le pain descendu du ciel ; il n’est pas comme celui qu’ont mangé vos pères, et ils sont morts. Qui mange de ce pain vivra à jamais.
  • A droite 12, Malachie 1, 11 : En tout lieu, un sacrifice… est présenté à mon nom.

À Dieu va !


Détail des fresques d'Untersteller de l'église Saint Pierre de Chaillot
Détail des fresques d’Untersteller de l’église Saint Pierre de Chaillot
Détail des fresques d'Untersteller de l'église Saint Pierre de Chaillot
Détail des fresques d’Untersteller de l’église Saint Pierre de Chaillot

L’église de Chaillot, repaire d’artistes, La décoration de l’église réunit quelques artistes qui se sont répondus les uns les autres. Outre les fresques d’Untersteller, on admire notamment la statuaire d’Henry Bouchard, les vitraux de Maumejean et les fresques de Ducos de La Haille à la crypte.


 

Photos : Philippe Bauchet.

Dossier : Sabine Garnier

Télécharger le PDF complet du dossier central des Nouvelles de Chaillot n° 149 ayant comme thème : Les fresques d’Untersteller