Et Notre Dame se tient debout p. Jacques Ollier

« Près de la croix de Jésus se tenait, debout, sa mère. Debout. Ce matin, Notre Dame est debout. Malgré les flammes, malgré la dévastation, malgré l’effondrement. Debout. Et lorsque l’on a ouvert les portes de la cathédrale, au bout de la nuit, l’on a pu voir, au-dessus de l’autel majeur, loin dans la cathédrale, la vierge au pied de la croix dorée, et sur ses genoux, son fils, endormi dans la mort. “Stabat Mater”. La Vierge se tenait debout. Et Notre-Dame, ce matin, se tient debout. La voute n’a pas cédé. Miracle des bâtisseurs, miracle de Dieu. C’est cela que nous retiendrons de cette nuit obscurcie par les ombres de l’incendie, comme l’on retient de la Passion du Christ, la Vierge, la Femme, debout, au pied de la Croix, l’Église au pied de la misère et des misérables, l’Église adorant le sublime de l’amour transpercé.  p. Jacques Ollier »

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.